Lu dans Pianiste

La dernière édition du magazine Pianiste (juillet/août 2011) consacre plusieurs pages à Bechstein. On y trouve un article sur les nouveautés du groupe présentées au dernier salon de la musique de Francfort, ainsi qu’un test en profondeur du piano W. Hoffmann T 122, instrument auquel le magazine accorde d’excellentes notes.

L’article consacré aux nouveautés du salon de Francfort présente le piano à queue BECHSTEIN Academy A 175, les pianos droits W. Hoffmann Vision V 126 et V 131, ainsi que le piano à queue W. Hoffmann Vision V 175, proposé à un prix particulièrement abordable. L’article évoque par ailleurs la nouvelle sourdine numérique Bechstein Vario (High Definition Sensor Technology), précisant alors que ce système fabriqué en Allemagne permet une vaste gamme de nuances : « Ce module discret et très élégant, disponible en noir ou blanc, est livré avec un casque Sennheiser et offre de très nombreuses possibilités techniques ».

W. Hoffmann Tradition 122, « made by Bechstein Europe »
Le magazine Pianiste a testé en profondeur le piano droit W. Hoffmann Tradition 122 : « La marque W. Hoffmann fait partie du prestigieux groupe allemand Bechstein. Tous ces pianos sont fabriqués sur un site de production européen. La gamme W. Hoffmann Vision intègre les standards européens en matière de son et de toucher, tandis que les pianos droits et à queue W. Hoffmann Tradition correspondent à la qualité “moyenne supérieure” de la grande facture de pianos allemande ».

L’article de Pianiste souligne les atouts des pianos W. Hoffmann : finition excellente des instruments, qualité allemande des cordes et agrafes, positionnement impeccable des cordes de basses en cuivre pur à  99 %, excellence des têtes de marteaux fabriquées en Allemagne, caractère massif de la table d’harmonie en épicéa, soin apporté à la sélection des composants de la mécanique Bechstein de manière à constituer un ensemble particulièrement solide et fiable, précision de la pédale d’amortissement, taille généreuse du pupitre, et enfin toucher agréable et bon positionnement des pédales. L’article met aussi en valeur l’excellente sonorité du modèle T 122, présenté en ces termes : « Son très volumineux, avec une bonne résonance sans la sourdine ; ensemble acoustique très bien construit ; sonorité très contrastée ».
Le magazine Pianiste en arrive à la conclusion suivante : « Ce piano droit de taille intermédiaire bénéficie de l’expérience d’un fabricant haut de gamme. C’est un instrument d’une qualité sonore remarquable, entièrement fabriqué en Europe, qui offre un rapport qualité/prix surprenant en comparaison avec ses concurrents asiatiques. Il saura enthousiasmer débutants et élèves des conservatoires, qui pourront ensuite franchir le pas et acquérir un Bechstein Academy ».

Lu dans Pianiste