Des pianos de concert vendus dans le monde entier

Carl Bechstein vendait déjà ses pianos dans le monde entier : dès le XIXe siècle, la voix merveilleuse des instruments C. Bechstein était très appréciée en Europe (y compris en Russie), en Amérique et en Asie. Aujourd'hui comme hier, les pianos à queue de concert C. Bechstein se vendent sur tous les continents, notamment auprès des conservatoires et exploitants de salles de concerts.

La plupart de ces instruments s’exportent actuellement en Russie, les revendeurs C. Bechstein de Moscou et Saint-Pétersbourg comptant parmi leurs clients de nombreux orchestres, conservatoires et salles de spectacles du pays. Le modèle C. Bechstein D 282 — le plus grand des pianos à queue de concert de la marque — s’exporte également bien en Amérique, puisque des exemplaires ont été récemment livrés au Teatro del Bicentenario Teatro del Bicentenario de  Guanajuato (Mexico) et à la School of Creative and Performing Arts de l’université de Calgary

Et bien entendu, les pianos à queue C. Bechstein sont présents en Allemagne dans de nombreux conservatoires et salles de concerts, notamment la Philharmonie de Berlin et la Mercatorhalle de Duisburg. Notons également qu’un instrument a été récemment livré au Konzert Theater de Coesfeld, petite ville animée d’une vie culturelle très intense puisque des artistes de haut niveau doivent s’y produire prochainement : Kit Armstrong, Martin Helmchen, les jumeaux Ferhan et Ferzan Önder, ainsi que le Fauré Quartett (avec Dirk Mommertz au piano).


C. Bechstein Konzertflügel im Teatro del Bicentenario