Bijoux et piano

Bechstein innove sans cesse : à la demande du bijoutier allemand Wellendorf, C. Bechstein a participé à l’inauguration du nouveau magasin Wellendorf récemment ouvert à Pékin.

De vrais bijoux

 

À l’occasion de cette inauguration, Bechstein avait mis à la disposition de Wellendorf un instrument à la hauteur des merveilleux bijoux présentés : un quart-de-queue C. Bechstein L 167 en finition ronce de noyer et en style « Chippendale » d’une élégance tout en retenue. La sonorité enchanteresse de l’instrument n’a pas manqué de charmer le public chinois.Wellendorf produit des bijoux de qualité exceptionnelle depuis 1893, tandis que Bechstein fabrique des pianos d’exception depuis 1853. Riches de leur longue histoire, ces deux entreprises investissent aujourd’hui en Chine pour y vendre des produits dont le label « made in Germany » est synonyme de haut de gamme.

Bijoux et piano