Bechstein offre un piano à des enfants autistes

Bechstein a donné une conférence de presse et s’est présentée en détail lors du Salon de la musique de Shanghai. Durant cette manifestation, l’entreprise a également offert un piano à un centre d’éducation pour enfants autistes (Shanghai QingCongquan Training Center).

Le Garden Hotel Shanghai, bâtiment au luxe néo-baroque, offrait un cadre adéquat pour la présentation de la glorieuse histoire de Bechstein. Dans le cadre de la célébration mondiale du 200e anniversaire de la naissance de Franz Liszt, le célèbre pianiste chinois Xiaotang Tan a joué le Rêve d’amour, rappelant ainsi que le grand compositeur était un inconditionnel des pianos Bechstein. Il a également joué le Vol du bourdon de Nikolaï Rimski-Korsakov, morceau particulièrement difficile, sur un piano à queue Bechstein magnifiquement restauré ayant appartenu à Hans von Bülow, un élève de Liszt et ami intime de Carl Bechstein, le fondateur de l’entreprise.


Karl Schulze, le PDG de C. Bechstein Pianofortefabrik AG, avait fait le voyage afin de donner personnellement aux nombreux journalistes et invités un aperçu des 158 ans de l’histoire de l’entreprise. Il a notamment évoqué les autres compositeurs « fans » de Bechstein (en particulier Claude Debussy), ainsi que les rois et empereurs ayant commandé des instruments au facteur de piano berlinois. Schulze devait alors rappeler que la reine Victoria d’Angleterre avait acheté un piano entièrement doré — l’instrument le plus cher de tous les temps.

Xiaotang Tan a joué ensuite la Rêverie extraite des Scènes d’enfants de Schumann, juste avant que Karl Schulze remette à Chen Jie, directrice d’un centre d’éducation pour enfants autistes, un document stipulant que Bechstein s’engageait à livrer à l’organisme en question un piano droit fabriqué par C. Bechstein Europe : un modèle de la gamme W. Hoffmann en acajou brillant. Schulze n’a pas manqué de souligner que les autistes sont souvent très réceptifs à la musique et qu’elle peut avoir un effet très positif sur leur développement.


Durant la conférence de presse, le PDG de Bechstein a rappelé que l’entreprise concevait la musique comme un vecteur de compréhension entre les gens et qu’elle entendait favoriser son épanouissement dans le monde entier. Des extraits de la manifestation ont été diffusés sur plusieurs chaînes de télévision chinoises.

Bechstein spendet Klavier