Tradition Bechstein

Sergueï Rackmaninov

« Le son noble, le jeu idéal et le toucher incomparable des pianos Bechstein suscitent toujours mon enthousiasme. Avec cet instrument, un artiste devrait être en mesure d’atteindre la perfection absolue. »

Sergueï Rachmaninov

 

1930-1949

Le nazisme et la Seconde Guerre mondiale vont conduire Bechstein à la ruine. L'entreprise devra repartir de zéro après la capitulation allemande.

1930

C. Bechstein reste à la pointe du progrès en matière de facture de pianos. En collaboration avec Siemens et le prix Nobel de chimie Walther Nernst, l’entreprise réalise le premier piano numérique au monde. Baptisé « Néo-Bechstein », cet instrument sans table d’harmonie, d’une longueur de seulement 1,40 m, est pourvu de cordes fines groupées par cinq sous une sorte de capsule microphone. La pédale de droite permet de régler le son, celle de gauche de générer une sonorité « clavecin ». Un poste TSF et un tourne-disques reliés à un ampli et des haut-parleurs sont même disponibles en option.

1932

La Grande Dépression, la chute des prix et de la production, ainsi que de nouvelles tensions entre les héritiers de Carl Bechstein affaiblissent considérablement l’entreprise. Comme la plupart des industriels allemands, Helene Bechstein, née Capito (l’épouse d’Edwin Bechstein) soutient activement Hitler dès cette époque. Cependant, le déclin du chiffre d’affaires dément clairement que l’entreprise eût profité des accointances entre certains membres de la famille Bechstein et les dirigeants nazis. En fait, dans les années 1930, l’entreprise ne se porte pas mieux que les autres fabricants de pianos allemands. La persécution, puis l’assassinat systématique des Juifs allemands, vont  contribuer au déclin de Bechstein en privant l’entreprise d’un grand nombre de ses clients fortunés. 

1945

Les bombardements — plus ou moins ciblés — détruisent les sites de production Bechstein. Située en secteur américain après la guerre, l’entreprise est expropriée par les autorités d’occupation. La tutelle américaine directe se maintiendra jusqu’en 1951.