Tradition Bechstein

Hans von Bülow

«Bechstein est au piano ce que Stradivarius et Amati sont au violon.»

Hans von Bülow

 

1850-1869

À l’époque romantique, l’orchestre symphonique passe de trente ou quarante musiciens à plus d’une centaine. Par conséquent, les pianos se doivent d’être plus puissants. Carl Bechstein va construire les instruments dont les pianistes ont besoin.

1853

Après s’être familiarisé avec les secrets de la facture de pianos en France et en Angleterre, Carl Bechstein comprend que les musiciens de son temps ont besoin d’un instrument qui offre à la fois un toucher délicat et une robustesse pouvant résister au jeu le plus fougueux. Il fonde son entreprise à Berlin en 1853, son habileté technique et sa sensibilité aux tendances de l’époque lui permettant de développer un concept original pour les ensembles mécanique et acoustique. Carl Bechstein révolutionne le piano ; compositeurs et grands pianistes ne tarissent pas d'éloges pour les instruments C. Bechstein. 

1857

Le 22 janvier, Hans von Bülow, appelé à devenir le premier chef d’orchestre du Philharmonique de Berlin, joue pour la première fois au monde la Sonate pour piano en si mineur de Liszt... sur un Bechstein. Enthousiasmé par l’instrument, Bülow devient un inconditionnel de la marque. 

1860

Liszt invente la technique pianistique moderne — Bechstein fabrique les pianos qui vont avec. Le 8 octobre, le maître achète son premier C. Bechstein. Dans les registres de l’entreprise, la vente est mentionnée d'une manière reflétant bien l’austérité prussienne : « Instrument acheté par le maître de chapelle Liszt, Weimar ». Wagner sera lui aussi un grand admirateur des pianos C. Bechstein. 

1862

À la grande surprise de ses concurrents, Carl Bechstein remportela médaille d’or à l’exposition universelle de Londres. Le jury justifie son choix de la manière suivante : «Les instruments Bechstein se caractérisent par leur sonorité fraîche et libre, leur toucher agréable, leur harmonie dans les différents registres et leur robustesse même lorsque le jeu est particulièrement vigoureux ».