Facture de piano

Facture de piano

Les pianos C. Bechstein sont célèbres pour leur voix incomparable. Mais à quoi est-elle due? Vous trouverez ci-dessous quelques explications, basées sur les particularités de la facture de piano selon C. Bechstein.

C. Bechstein: une voix légendaire

Claire, transparente, colorée et incomparable, la voix des instruments Bechstein est tout simplement légendaire. Les pianos à queue de concert C. Bechstein sont incroyablement puissants et dotés d’un son qui porte loin. Parallèlement, ces pianos se caractérisent par un timbre chantant et lyrique, qui s’adapte avec une sensibilité merveilleuse aux instruments à cordes et à la voix humaine. Ils peuvent à volonté et alternativement exprimer la force et la subtilité, la puissance et le dynamisme. Ce caractère universel trouve ses racines dans la philosophie qui sous-tend la facture de piano selon C. Bechstein: rien n’est laissé au hasard, un savoir-faire plus que centenaire préside à chaque étape de fabrication. Découvrez dans les pages qui suivent les secrets du grand art de la facture de piano selon C. Bechstein.

1

Meuble (ceinture extérieure massive)

L’âme du meuble se compose de lamelles de hêtre entrecroisées avec des lamelles d’acajou, cette association garantissant une stabilité maximale et des qualités acoustiques optimales. L’utilisation de deux essences dures permet d’éviter le transfert de tensions intempestives sur la table d’harmonie. Après encollage des lamelles, la facture de piano Bechstein exige de laisser le meuble sécher pendant plus de six mois afin d’éliminer progressivement les tensions occasionnées par la fabrication du lamellé. D’autres tensions apparaîtront certes dans la suite du processus de fabrication, mais elles seront toujours maîtrisées afin d’éviter tout effet négatif ultérieur sur la table d’harmonie. On peut donc dire que la facture de piano Bechstein est un procédé global qui prend véritablement en compte le moindre détail.

1

Table d’harmonie

La table est en contact avec la face intérieure du meuble, ce qui a pour effet d’optimiser l’énergie mise en jeu par les vibrations et de générer un son à la fois plus vivant et plus long. La table d’harmonie est en hêtre de montagne, c'est-à-dire à croissante très lente. Ce bois d’excellente qualité est soigneusement sélectionné puis séché dans des chambres climatiques afin d’obtenir une tension constante et soigneusement calculée lorsque les renforts auront été collés sur la table. Celle-ci est par ailleurs taillée en biais sur le bord afin d’encore améliorer le transfert d’énergie lié à la propagation des vibrations. On comprend donc que dans la facture de piano selon Bechstein, la table d’harmonie est une membrane sophistiquée et de haute précision qui joue un rôle déterminant dans création d’un son de rêve.

1

Renforts de la table

Ces renforts en « bois acoustique » répartissent les vibrations sur toute la table d’harmonie et la protège des déformations latérales. Leurs extrémités biseautées prennent place dans logements parfaitement adaptés taillés dans la bordure de la table. L’élasticité de chaque renfort est contrôlée avant montage. Parfaitement adaptés à la table d’harmonie, les renforts assurent la bonne propagation des vibrations. L’usage d’un renfort principal supplémentaire, traditionnel chez C. Bechstein, garantit une parfaite répartition de la tension des cordes — et donc des vibrations — à la surface de la table d’harmonie. Le DVD consacré à la facture de piano selon Bechstein met bien ce dernier point en évidence.

1

Chevalet

Le chevalet sert d’intermédiaire entre les cordes et la table d’harmonie. Bechstein a conçu un type de chevalet particulier qui permet de transmettre les vibrations des cordes intégralement — c'est-à-dire sans pertes — jusqu’à la table. Les chevalets Bechstein se composent de lamelles en acajou et en érable allemand encollées verticalement, ainsi que d’une pièce en hêtre massif assurant le contact avec les cordes.

1

Bordure de la table

Après encollage des renforts et du chevalet, la membrane de la table est mise de côté durant un temps assez long de manière à ce que les tensions dues au galbe se stabilisent. Au terme de cette période d’ « affinage », la membrane est introduite dans une bordure taillée en biseau et conçue spécialement en fonction du galbe. Ces processus compliqués, qui visent à éviter une déformation de la table préjudiciable au bon épanouissement des vibrations, soulignent eux aussi les principes de qualité dans le moindre détail qui caractérisent la facture de piano selon Bechstein.

1

Tension constante à long terme

La table d’harmonie a un profil spécial, tandis que les logements des renforts sont façonnés à l’aide de fraiseuses numériques garantissant une précision maximale. La table d’harmonie constitue ainsi un ensemble cohérent et indéformable où la tension reste constante à long terme. C’est là une autre priorité de la facture de piano selon Bechstein.

1

Corps

C. Bechstein définit le corps du piano comme l’ensemble formé par la ceinture extérieure, la ceinture intérieure et extérieurs, e meuble, la ceinture, le barrage, la table d’harmonie et sa bordure. Le corps est soumis à une tension contrôlée visant à optimiser les vibrations de la table. Tous les éléments du corps sont encollés — table d’harmonie en dernier — de manière à assurer la stabilité de la table. Le barrage, cet ensemble très stable de renforts massifs visibles sur la face inférieure du piano, constitue l’épine dorsale de l’instrument. Selon la facture de piano Bechstein, le corps remplit une double fonction: supporter la tension des cordes et contribuer à la sonorité de l’instrument dans tous les registres. Il convient de mentionner ici une autre particularité de la facture de piano selon Bechstein: le piano droit Concert 8 dispose d’un barrage dont la conception et les dimensions correspondent à celles d’un piano à queue

1

Bois du barrage

Le bois destiné au barrage est sélectionné avec soin en évitant systématiquement les nœuds, ce qui présente l’avantage d’augmenter le dynamisme acoustique et de générer un son aux nuances plus fines. Les poutres s’emboîtent dans le cadre de barrage au moyen de queues-d’aronde renforcées par des chevilles. L’endroit où les poutres se rejoignent est généralement renforcé par une pièce en métal qui sert également de support au cadre en fonte, ce qui permet de compléter le cycle énergétique au sein de l’ensemble acoustique. Rappelons que la gestion de l’énergie et des forces en présence joue un rôle important dans la facture de piano selon Bechstein

1

Modulateur de tension

Sur les modèles B, C et D de la gamme C. Bechstein, un dispositif métallique permet de moduler spécialement la tension des cordes des aigus et donc la fréquence des notes qu’elles produisent — une autre particularité de la facture de piano selon Bechstein.

1

Cadre en fonte

Le cadre en fonte est fabriqué en utilisant des procédés ultramodernes. La vitesse de propagation du son est mesurée et seuls les cadres dans lesquels le son se propage à la vitesse souhaitée sont acceptés. Le cadre est moulé dans le sable et non sous vide. On utilise pour cela un sable synthétique garantissant les dimensions souhaitées et un profil optimisé. Le cadre ayant une influence considérable sur la qualité du son, il est fixé au barrage par une pièce métallique, ce qui permet de compléter le cycle énergétique au sein de l’ensemble acoustique comme indiqué précédemment.
Composants
Facture de piano ceinture extérieure
Facture de piano table d'harmonie
Facture de piano renforts de la table
Facture de piano chevalet
Facture de piano
Facture de piano tension constante
Facture de piano corps
Facture de piano bois du barrage
Facture de piano modulateur de tension
Facture de piano cadre en fonte