Température et hygrométrie

Température et hygrométrie

Une température et une hygrométrie mal adaptées peuvent endommager sévèrement le meilleur des pianos. Le bois est très sensible aux fluctuations de ce type. Ce chapitre vous indique les précautions à prendre.

Les pianos droits et à queue C. Bechstein sont célèbres pour leur timbre merveilleux. Cela tient notamment au choix méticuleux de matériaux naturels de première qualité pour les ensembles mécaniques et acoustiques, parfaitement en harmonie entre eux lorsque votre piano vous est livré. Afin de préserver cette harmonie, il est nécessaire d’installer votre instrument dans un endroit disposant d’une température et d’une hygrométrie aussi stables que possible.

 

Les valeurs idéales en la matière sont 18 à 24 °C et 40 à 70 pour cent d’humidité. Dans les régions soumises à une hygrométrie naturelle supérieure à ces valeurs, les matières naturelles comme le bois et le feutre vont absorber de l’humidité, avec pour conséquence une perte de l’accord et des problèmes avec la mécanique. Inversement, il sera nécessaire d’humidifier l’air afin d’éviter un dessèchement si l’hygrométrie ambiante est inférieure à 35 pour cent. On peut alors utiliser les solutions du type Piano Life Saver (voir informations complémentaires sur le site www.pianolifesaver.com). Dans tous les cas, il sera nécessaire de contrôler l’hygrométrie et la température de la pièce où vous installerez votre piano. 

 

Sachez par ailleurs que toute variation de température s’accompagne d’une variation du taux d’hygrométrie, et que votre piano pourra être endommagé s’il reste longtemps dans un endroit aux conditions climatiques non contrôlées. Il sera par ailleurs impératif de le réchauffer progressivement après un séjour prolongé dans un lieu froid. N’hésitez par à consulter votre revendeur C. Bechstein et à lui demander des conseils de conservation si vous deviez stocker votre piano provisoirement dans un lieu non chauffé.

 

 

Température et hygrométrie
Hygromètre