Eduard Erdmann

Né en Lettonie en 1896, Eduard Erdmann a étudié à Berlin auprès de Conrad Ansorge (piano) et Heinz Tiessen (composition).

Lors du premier récital qu’il donna à Berlin en 1919, il interpréta exclusivement des œuvres de compositeurs modernes — ce qui ne l’empêchera pas d’être ultérieurement apprécié pour ses interprétations de Schubert.

 

Après avoir parcouru l’Europe durant plusieurs années à partir de 1921, il fut nommé professeur au Conservatoire de Cologne en 1925, dont il devait démissionner dix ans plus tard en signe de protestation contre la politique culturelle des nazis. Il continua ensuite à donner des concerts mais ses œuvres furent interdites.

 

Après la guerre, il fut nommé professeur au Conservatoire supérieur de Hambourg, ville où il mourut en 1958.

 

Eduard Erdmann, qui appréciait hautement les pianos Bechstein pour ses concerts et enregistrements, a pu déclarer : « Ils vous permettent d’oublier la partie matérielle et mécanique du jeu. Représentant l’idéal en matière d’instruments, les pianos Bechstein traduisent parfaitement ce qui vient de l’esprit ».

 

Eduard Erdmann