Pavel Gililov parle de Bechstein

« Un instrument doté d'une grande capacité de modulation »

Pianiste de renommée internationale, professeur de piano à Cologne et Salzbourg, directeur artistique du concours Beethoven de Bonn, Pavel Gililov décrit ce qu’il ressent pour les instruments de Bechstein : « La beauté de leur tonalité est remplie de lumière… » Il parle aussi des différences entre le violon et le piano. L’origine du son est au cœur de ses préoccupations : « J’essaie de ne pas jouer sur les touches, mais sur les cordes, ce qui n’est pas facile ».

 

Régulièrement invité à de grands festivals (Salzbourg, Édimbourg, Berliner Festwochen, Schleswig-Holstein, Klavier-Festival Ruhr), Gililov a choisi Bechstein à plusieurs reprises pour les enregistrements de son quatuor de pianos.

 

Il nous fait part de ses impressions : « L’important, ce sont les dirigeants de l’entreprise [qui fabrique les pianos]. Si c’est un groupe bancaire, ils n’y connaissent rien. Mais s’ils ont une réelle relation à la musique, c’est différent. Chez Bechstein, on sent que l’entreprise est dirigée par de vrais mélomanes. »

Facture de pianos

Comment fabrique-t-on un piano à queue ? Découvrez la facture de pianos selon C. Bechstein − avec une vidéo.

Pavel Gililov

Consultez la biographie de ce pianiste.