Paul Kuhn Trio

Paul Kuhn, qu’on appelle en Allemagne tout simplement « le pianiste » — et cela depuis plusieurs décennies —, a toujours privilégié les pianos Bechstein. En 2009, à l’âge de quatre-vingt-un ans, il a évidemment choisi un C. Bechstein pour le concert donné au Senftöpfchen de Cologne. Avec ce CD rassemblant des classiques du jazz inoubliables, Kuhn et ses partenaires (Martin Gjakonovski à la basse, Wily Ketzer à la batterie et la chanteuse Gaby Goldberg en tant que « special guest ») rendent hommage au regretté Johnny Griffin, ami de toujours de Paul Kuhn qui, comme à son habitude, nous charme par son jeu au swing décontracté.