Dunja Lavrova et Konstantin Lapshin: My Dusty Gramophone

Le CD intitulé My Dusty Gramophone que Dunja Lavrova et Konstantin Lapshin ont récemment enregistré sous le label SoloMusica contient des œuvres pour violon et piano de grands compositeurs tels que Wieniawski, Tchaïkovski et Rachmaninov, ainsi que des arrangements de Jascha Heifetz. Holger Siedler, ingénieur du son auquel on doit déjà la réalisation technique de plusieurs CD Bechstein, avait reçu pour consigne de « rendre le son des vinyles légendaires enregistrés par Heifetz en 1953 ». C’est pourquoi l’enregistrement, effectué « dans l’intimité » au château de Britz à Berlin-Neukölln, s’est fait de manière directe et puriste en utilisant un micro à ruban pour le violon et un micro à lampe pour le Bechstein. Avec pour résultat un son parfaitement convaincant, comme le souligne un article paru dans le magazine Stereoplay: [Dunja Lavrova] maîtrise ces œuvres avec une telle élégance, une telle simplicité et une telle délicatesse angélique qu’on en oublie les originaux et qu’on succombe à son charme empreint d’une nostalgie on ne peut plus séduisante ». Cela dit, l’excellence de la violoniste ne saurait faire de l’ombre au talent de Konstantin Lapshin, qui avait à sa disposition un piano à queue de concert C. Bechstein D 282 à la voix merveilleusement chantante.