Motoi Kawashima joue Stravinsky, Khatchaturian, Prokofiev et De Falla

En 2010, Motoi Kawashima a enregistré chez Heart’s — et sur piano Bechstein — un second CD, intitulé Feuervogel. Il s’agit exclusivement de ballets : trois mouvements de L’Oiseau de feu d’Igor Stravinsky (dans la transcription pour piano de Guido Agosti), l’adagio de Spartacus d’Aram Khatchaturian (dans la transcription de Matthew Cameron), cinq mouvements du Roméo et Juliette de Sergueï Prokofiev, trois danses extraites du Tricorne de Manuel De Falla et la valse de Coppélia de Léo Delibe (dans la transcription d’Ernst von Dohnányi).

Avec ce CD, Kawashima nous offre des interprétations particulièrement colorées, au rythme changeant et au fort pouvoir émotionnel.