Lilya Zilberstein joue Brahms

Quelle chance que le concert donné par Lilya Zilberstein sur un piano à queue C. Bechstein dans la chapelle du château de Bad Homburg eût été enregistré ! La grande pianiste était en effet au mieux de sa forme lorsqu’elle a joué les Variations, op. 21 et les Huit œuvres pour piano, op. 76 de Brahms. Ernst Hoffmann a écrit à juste titre : « Qu’elle joue un morceau court ou une longue sonate, Lilya Zilberstein est toujours capable de contrastes dynamiques et d’un jeu symphonique. Elle sait toujours rendre au mieux la puissance phénoménale de certaines phrases de Brahms ».