Helge Helge Lien improvise d’impressionnants paysages sonores

Le montage photo de la couverture de ce CD représente Helge Lien comme absorbé par son piano, ses mains ad eternam collées aux touches. L’enregistrement n’a toutefois pas été réalisé sur un piano droit, mais sur le piano à queue C. Bechstein C 234 du Pettersens Kolonial Lydstudio, les 3 et 4 octobre 2011.

Helge Lien évolue dans un univers acoustique à part dans lequel les passages atoniques à l’expressionnisme sombre côtoient des moments plus lumineux dont les mélodies toutes simples sont empreintes de poésie. Ce jazzman norvégien, qui se produit également avec le trio qu’il a fondé, nous offre ici un album joyeusement à mi-chemin entre jazz et classique, musique conventionnelle et atonique, tradition nordique et avant-garde internationale. Une aventure acoustique merveilleuse.