Dina Ugorskaïa joue Bach et Chopin

En mars 2004, Dina Ugorskaïa a joué au Sommertheater de Detmold les Quinze inventions de Jean-Sébastien Bach et les Préludes, op. 28 de Frédéric Chopin. Ces œuvres interprétées sur le piano à queue de concert C. Bechstein choisi par son père, Anatol Ugorski, ont été enregistrées sur CD. Dina Ugorskaïa se sentait attirée par le contraste entre l’apparente simplicité de Bach et la complexité menant à l’austérité de Chopin. Hans Jörg Wangner a écrit dans le Stuttgarter Zeitung : « Dina Ugorskaïa phrase avec intelligence. Son jeu dynamique est très nuancé et elle interprète son répertoire avec beaucoup d’élan. Bref : c’est un vrai plaisir ».